Une aupair française partageant son expérience culturelle lors de son séjour au Royaume-Uni, devant Stonehenge.
Au Pair

Témoignage | Expérience d’une au pair française à l’étranger

Laurie · 26/10/2021

Témoignage d’une ancienne fille au pair française partie à l’étranger. Je partage ma première expérience en tant qu’au pair et ce que j'aurais aimé savoir.

Comment j’ai trouvé ma famille ? Comment s'est passé mon séjour à l'étranger ?

Pourquoi je suis devenue au pair ?

J'ai fait des études 📚 de commerce, tout le monde sait à quel point les langues, notamment l'anglais, est essentiel pour faire du « business ». Dans mon cursus, je devais valider mon anglais en obtenant 79 au TOEFL*, mais après plusieurs essais mon meilleur score était 59. Au vu de l'examen, j'étais loin de l'avoir.

Pour être honnête, ce n'était pas mon choix de partir au pair à l'étranger 🛫, mais j'avais déjà un parcours scolaire tumultueux, je ne pouvais donc pas me permettre de redoubler encore une fois.

👉 Lire aussi « Un parcours scolaire compliqué pour enfin trouver ma voie ».

Je devais améliorer mon anglais et ma famille ne m'a clairement pas laissé le choix 😅. Mais finalement, je suis très heureuse d'avoir été au pair.

 

Comment ai-je trouvé ma famille d'accueil au pair ?

À ce moment-là, j'avais 20 ans et je n'y connaissais rien au programme au pair. Je savais vaguement ce que c'était comme le fait que j'allais vivre chez une famille anglaise et devoir m'occuper des enfants de la maison 🏠.

Comme tout le monde, je tape « au pair » sur internet pour cliquer sur le premier résultat de ma recherche, soit AuPairWorld. Je dois avouer quand la plateforme est facile d'utilisation et que les filtres permettent de faire un large tri parmi les familles 👨‍👩‍👧‍👦 disponibles. Cependant, le manque « d'humanisme » de la plateforme fait que personne n'est là pour t'aider, te guider, te renseigner, t'avertir, etc. À mon sens, c'était une grossière erreur de partir au pair via cette agence au pair.

Finalement, j’ai trouvé une famille anglaise avec qui j'ai commencé à communiquer par messages avant d'avoir des appels vidéo. Lors de nos échanges, je n’ai pas su expliquer de manière claire et précise mes attentes 🤷‍♀️ et d'ailleurs eux non plus. Je n’avais personne pour me conseiller et aucune expérience au pair pour savoir ce que je devais dire à ma future famille d’accueil et comment la choisir.

Conseils : Choisir une famille qui a les mêmes valeurs et vision des choses que toi te facilitera la vie en tant qu'au pair. De plus, n'hésite pas à avoir beaucoup d'appel pour bien les connaître et les cerner. Tu vas quand même passer plusieurs mois, voire un an sous leur toit ! Il faut que tu te sentes à l'aise et en confiance.

 

Mon départ pour l'étranger

Je suis partie quelques semaines plus tard sans jamais signer mon contrat, sans comprendre clairement mes missions, sans avoir posé les bonnes questions. Rien que ça, c'est une erreur. C'était le red flag 🚩 que j'aurais dû voir à l'époque, mais encore une fois, personne n'était là pour répondre à mes interrogations.

👉 Regarder la vidéo « 7 Questions to Ask Your Host Family | Au Pair Oh Paris ».

Dès mon arrivée, il y a eu un petit bémol : ce n'est pas ma famille qui est venue me chercher à l'aéroport, mais un taxi 🚕 parce que ni le père ni la mère étaient disponibles. Une heure et demie de voiture plus tard, j'arrive devant mon nouveau chez moi. La mère m'accueil, me fait une rapide visite du rez-de-chaussée de la maison (il était plus de minuit et la petite dormait déjà).

Le lendemain, dimanche, rapide visite de la maison, du village et explication de mes missions, bref mon cerveau est en feu 🔥, je ne comprends presque rien, aucun intermédiaire n'est là pour nous aider à communiquer. 

Conseils : Saches qu'il y a des questions intéressantes à poser lors de tes entretiens et qu'il faut toujours signer son contrat avant de partir et être assuré(e). Heureusement, dans mon cas, j'avais ma carte européenne d'assurance maladie et qu'en 2019, le Royaume-Uni faisait encore partie de l'Union Européenne.

S'inscrire au webinar

 

Mon nouveau mode de vie

Mes deux premières semaines se passent plutôt bien. C'était dur, très dur pour moi qui n'étais jamais partie très longtemps loin de chez moi, mais en parallèle, pendant mon temps libre, j'avais ce sentiment de liberté 🍃 ! Mais je me sentais seule, j'avais beau avoir une famille d'accueil et ma host kid, je souhaitais voir du monde. Je ne voyais pas de progression en anglais et il me manquait d’avoir une vie sociale. Je savais que parler serait synonyme d'améliorer mes skills

Ce qu'il faut savoir c'est que ma famille avait déjà eu des au pairs avant moi, alors naïvement, je pensais être la seule dans les environs puisque les parents ne m’ont pas parlé d’autres au pairs. Pourtant, je suis tombée purement par hasard sur un groupe d’au pairs. J'étais ravie et ma famille semblait l'être aussi, la mère me propose de me déposer à la gare pour aller au pub 🍻 avec le groupe.

Je passais un super moment, j'avais encore du mal à parler, mais être entourée de jeunes comme moi m'a motivé à faire plus d'effort en termes de compréhension et expression orale. Vers 22h, ma famille me contacte pour me dire que j'avais raté le dernier train 🚆 et viens me chercher. Tu sens le truc louche, non ? Au début, je sortais peu, mais trois semaines après cette super soirée, j'ai voulu y retourner.

À partir du moment où j’ai commencé à voir régulièrement les autres au pairs, ma famille d’accueil, elle, a commencé à me demander de plus en plus de choses à faire, notamment en ce qui concerne le ménage 🧹. D'où la nécessité d'avoir un contrat. Avec du recul, je comprends bien que la famille était casanière et souhaitait une grande sœur comme eux, c'est pourquoi il faut trouver une famille au pair avec les mêmes valeurs que toi !

J'ai aussi ma part de responsabilité. Un jour, j'en ai eu marre de rentrer à l'heure des poules. J'ai envoyé un message assez sanglant à ce propos à une amie au pair. Erreur. Je l'ai envoyé à ma famille d'accueil. Je pense qu'ils l'ont mal pris, mais je disais, d'une manière plus crue, que j'étais une adulte et que je pouvais sortir plus longtemps. Bref, le résultat de ce message : ma famille est devenue très sèche avec moi, mais au moins j'ai pu sortir jusqu'à l'heure que je souhaitais.

 

Mon séjour entre bonheur et souffrance

J'avais contacté une famille qui ne me correspondait pas et cela m'a empêché de profiter pleinement de mon séjour. Autant à l'extérieur, c'était un rêve devenu réalité, autant chez moi, il y avait un gros malaise. Je n'étais pas à l'aise avec mes parents d'accueil. Mon séjour est devenu de pire en pire 😨 deux mois après mon arrivée et jusqu'à mon départ.

En voyant le groupe, je constatais que mon anglais s’améliorait, cela m’a permis de m’épanouir socialement parlant et je faisais de nombreuses activités comme des weekends road trips pour découvrir le pays. J'ai même réussi à trouver l'amour avec un Anglais. C'est la solution pour apprendre plus vite la langue 😆.

⚠️ Sans contrat, les au pairs ne sont pas à l'abri. Ma famille a baissé mon argent de poche de £80 à £30 par semaine, soi-disant à cause de difficulté financière (mais pour se payer un miroir de 2x5 mètres, là ça va elle a trouvé l'argent), elle me demandait des choses comme nettoyer le réfrigérateur, faire la lessive de la famille, faire toutes les pièces de la maison en une semaine - aucun au pair n'est censé faire ça ! - et tous les matins j'avais une liste 📝 de missions de plus en plus longue. 

Mais en contrepartie, j'avais mes amis et mon copain. Je voulais rester au près d'eux, c'est pourquoi je ne disais rien. Juste je subissais. Je vivais ma meilleure vie et en même temps la pire. Au bout d'un moment, j'ai même commencé à passer tous mes week-ends chez mon copain tellement c'était insupportable. Dans cette situation, la médiation de Butrfly 🦋 aurait été une bonne chose.

 

Comment s'est conclu mon séjour ?

Après 5 mois très compliqué psychologiquement pour moi - oui parce que selon moi le premier mois était normal - ma host mum m'a laissé entendre qu'une nouvelle au pair allait arriver pour me succéder le 25 octobre.

Ce qui signifie « employer » une nouvelle jeune fille et comme on dit : on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre, mais avec du miel 🍯, du coup j'image bien que le montant de l'argent de poche allait revenir à £80 par semaine. C'est étonnant, non 🤔 ?

Mon billet d'avion 🛫 était déjà réservé pour le 1er novembre, c'est ce qui avait été convenu au début de mon séjour à l'oral et non par écrit signé ! Du coup ma famille d'accueil me proposait deux solutions : partir vivre chez l'un de leur amie ou qu'un de mes amis m'héberge le temps de repartir en France. En gros ils voulaient me mettre à la porte avant l'heure 😅.

À charge de revanche, j'ai choisi la 3ᵉ option : partir une semaine avant la date qui les arrangeait et vivre le reste de mon séjour avec mon copain à passer du temps avec mes amis 🧋 sans me sentir mal de devoir rentrer chez ma famille d'accueil.

Je ne pense que ce soit une mauvaise famille d'accueil, je pense que tout comme moi, ils ont subi ma présence. La preuve, ils auraient pu me mettre à la porte 🚪 bien avant s'ils le voulaient puisqu'aucun contrat n'avait été signé, mais ils ne l'ont pas fait. La seule chose, c'est que du coup ils ont profité de la situation, voyant que je ne disais rien, pour m'ajouter de plus en plus de tâches ménagères. 

 

Qu’est-ce que j’aurais aimé ?

Cela peut paraître très anodin pour toi, mais le choix de la famille et la bonne compréhension de ce qu’elle souhaite est primordiale pour passer un séjour serein et sans encombre.

  • J’aurais aimé être accompagnée dans ma démarche pour savoir si cette famille me correspondait vraiment. De cette façon, j’aurais compris que mes valeurs étaient bien trop différentes de celles de ma famille d’accueil.
  • J’aurais aimé communiquer plus avec ma famille d’accueil lors de mon séjour afin de trouver des solutions à nos problèmes et d’avoir un support pour m’aider au vu de la situation dans laquelle je me trouvais.

C’est pourquoi, je pense que Butrfly est vraiment la plateforme la mieux adaptée pour trouver ta famille idéale et qui te correspond, grâce à leur accompagnement continu tout au long de tes démarches.Devenir au pair avec ButrflyCela n'empêche que j'ai énormément appris tout au long de mon expérience sur moi-même et sur le monde en général.

Je ne regrette absolument pas mon séjour parce que grâce à cette expérience, je me suis fait des contacts internationaux, je suis devenue fluent en anglais, j'ai vécu à l'étranger et j'ai aussi trouvé l'amour 🙈. Mais si je pouvais repartir au pair, à coup sûr je choisirai les service de l'agence Butrfly.

 

*un examen de langue conçu pour évaluer la capacité des non native speakers à utiliser et à comprendre l'anglais dans un cadre universitaire.

Photo de

Laurie · 26/10/2021

Commentaires

Suggestions

Ces articles peuvent vous intéresser

Abonnez-vous à notre newsletter afin de suivre nos actualités et de recevoir des alertes lors de nouveautés