Notre rencontre avec Express Yourself Au Pair

Cette semaine, nous sommes ravies de vous présenter une très belle rencontre : ARY. L, ancienne au pair et fondatrice de l’association Express Yourself Aupair (EYA). Nous souhaitions vraiment pouvoir partager avec vous son retour d’expérience en tant que jeune fille Au Pair et la raison d’être de son association EYA.

EYA

# Peux te présenter en quelques mots ? 

Je suis Ary, fondatrice et présidente de l’association Express Yourself Aupair créée en Janvier 2017.

J’ai 29 ans et je suis originaire du Cameroun avec la double nationalité franco-canadienne. Avant de me lancer dans l’aventure au pair, j’étais étudiante en comptabilité et marketing au Canada. Je suis une grande passionnée de voyages avec un vrai coup de cœur pour la ville de New York.

Aujourd’hui j’habite à Lyon et je consacre la majorité de mon temps à l’association pour la faire connaitre et apporter mon soutien aux au pairs en répondant à leurs questions.

# Comment t’es venue l’idée de l’association ? 

Je suis partie au pair aux Etats Unis entre 2014 et 2015 à la fin de mon cursus universitaire. Mon objectif  à travers l’expérience au pair était d’améliorer mon anglais avant de rechercher un emploi.

Je suis passée par une agence car cette démarche est obligatoire pour partir comme au pair aux États-Unis. Durant mon séjour, j’ai eu 3 familles d’accueil différentes (à New York, Washington DC et Portland dans l’Oregon). Ayant eu des désaccords avec certaines de mes familles d’accueil sur les conditions du contrat d’au pair, j’ai dû « rematcher », c’est-à-dire, changer de famille. J’ai également ressenti des moments de déprime et de solitude à quelques moments. Enfin, l’une des choses les plus difficiles était la tristesse de voir certaines de mes amies au pair partir du jour au lendemain, car leur expérience s’était mal passée par manque d’encadrement ou de support.

Aussi, j’avais remarqué que la plupart des au pairs avaient du mal à parler de leurs problèmes à l’agence ou à la famille et elles s’exprimaient beaucoup sur les réseaux sociaux et dans les cours d’écoles.

Pour libérer la parole et dénoncer, j’ai eu l’idée de créer un organisme tiers. C’est ainsi que EYA est né à la fin de mon expérience au pair.

# Quel est le rôle de l’association aujourd’hui ? 

Notre rôle auprès de la communauté au pair est multiple :

  • Le premier est d’être vraiment à l’écoute des au pairs si elles ont des questions, des situations délicates, des problèmes. Nous interagissons avec notre communauté sur les différents points de contact de l’association : notre site, notre page Facebook, notre blog.
  • Le 2ème rôle de l’association est de donner des conseils aux au pairs qui le demandent dans différentes situations.
  • Enfin, nous jouons le porte-parole de la communauté au pair et de médiateur en cas de conflits avec l’agence ou la famille.

Nous avons la volonté de pouvoir répondre à l’ensemble des au pairs, sans distinction de pays ou de langues.

# Selon toi, c’est quoi une expérience au pair réussie ? 

Pour bien vivre son expérience, plusieurs critères sont selon moi importants :

  • Il est très important de passer par une agence qui vous apporte un encadrement et une sécurité. Pour bien la choisir en général 2 critères rentrent en jeu :  combien coûte le service de l’agence et les témoignages des au pairs qui sont passés par cette agence.
  • Cependant l’agence ne fait pas tout. Il faut également être bien préparé, c’est-à-dire, bien comprendre ce qu’est le rôle de l’au pair (sa mission, l’expérience et les compétences que cela requiert, ses contraintes). Malheureusement, même si on aime bien les enfants, ce n’est pas la seule condition pour tenter l’aventure. Tout le monde ne peut être au pair.
  • Avoir des attentes réalistes : si l’expérience peut être imaginée comme une aventure de rêve, il faut être lucide sur les avantages que cela apporte mais aussi les possibles difficultés du quotidien.
  • Lors de la phase de contact avec la famille, c’est primordial que les échanges soient honnêtes et transparents (pour les au pairs et la famille).
  • Enfin, patience et maturité sont clés pour bien vivre son séjour.

Pour résumer, c’est un engagement pour les 3 parties : l’agence, la famille et l’Au Pair.

# Quelles sont les  valeurs véhiculées à travers l’expérience au pair ? 

Cette expérience nous rend forcément plus curieux et davantage ouvert d’esprit. On apprend également la patience (il faut du temps pour s’adapter à son nouvel environnement et pour que inversement la famille s’adapte à nous) et la détermination.

A la fin de l’expérience, on se sent capable de tout affronter et on en ressort indéniablement grandi même si le parcours n’a pas été toujours simple.

# Peux-tu nous raconter un souvenir négatif de ton expérience au pair ? 

Une fois, alors que j’étais dans ma famille d’accueil à Washington DC, j’ai eu vraiment très froid pendant plusieurs jours car le chauffage de ma chambre était tombé en panne. C’était difficile pour la famille de comprendre que j’avais du mal à supporter ce froid et à ce moment-là, je me suis vraiment demandée ce que je faisais là dans ces conditions.

# Peux tu nous raconter un souvenir positif de ton expérience au pair ? 

Un des plus beaux souvenirs de mon séjour reste d’avoir fêté Thanksgiving avec ma famille d’accueil dans le Connecticut.  Partager cette fête traditionnelle avec toute la famille (des enfants aux grands parents) m’a beaucoup appris sur la culture du pays et sur les relations familiales.

# Si tu devais résumer l’expérience au Pair en quelques mots ? 

Pour moi, l’expérience au pair est une expérience très enrichissante à la fois personnellement et professionnellement. C’est une expérience humaine incroyable dont on ressort forcément grandie quoi qu’il arrive durant le séjour.

# Quels conseils aurais tu à donner aux au pairs qui souhaitent tenter l’aventure ? 

J’ai 3 petits conseils pour les Au Pair :

  • Ecrire le POURQUOI de sa démarche : ce que j’ai fait personnellement avant mon départ, c’est écrire sur un carnet les réponses à la question : « Pourquoi j’ai envie d’être au pair ? ». Je relisais ce papier quand parfois ça n’allait pas. Ça m’a aidé à surmonter les moments un peu plus difficiles et à aller au bout de mon projet.

  • ETRE REALISTE : au-delà de l’expérience culturelle, être au pair représente un vrai travail et donc il faut être réaliste sur ce qu’on attend de l’expérience.

  • PROFITER DE CHAQUE INSTANT car c’est une chance incroyable de pouvoir vivre à l’étranger et de voyager ainsi

    Partir au pair

# Et tes conseils pour les familles d’accueil ? 

C’est important que les familles d’accueil comprennent bien ce qu’est un/ une au pair (ses rêves, ses projets quand elle vient dans leur pays), qu’elle le/ la considère comme un membre de la famille et pas seulement comme un/ une employé. Finalement, on attend de la famille qu’elle réagisse avec bienveillance et empathie, comme si c’étaient ses propres enfants qui un jour tentaient l’expérience à l’étranger.

Devenir Famille d'accueil

# Dernière question : quels sont les projets de Express Yourself Aupair en 2018 ?

L’équipe commence à grossir et nous souhaitons lancer des campagnes de dons et recherchons des partenariats.

On souhaite également fédérer notre communauté : on envisage donc de proposer des meet up en France et ailleurs pour informer, répondre aux questions et créer du lien entre les au pairs.

Pour contacter Express Yourself Aupair : 

https://www.expressyourselfaupair.org/

https://www.facebook.com/expressyourselfaupair/

https://www.expressyourselfaupair.org/blog

https://www.instagram.com/express_yourself_aupair/?hl=fr

Découvrez ici les témoignages de nos au pairs et leurs conseils pour réussir son expérience à l’étranger !

blog

Leave a Comment