3 conseils pour garder une intimité en accueillant une au pair

Une des questions que les nouvelles familles d’accueil nous pose le plus souvent est bien celle liée à l’intimité. « J’aimerais bien accueillir une au pair mais j’ai peur de ne plus avoir d’intimité avec mes enfants et mon mari ». Comment est ce que je peux gérer cela ?

Cette question est légitime et quoi de mieux que d’avoir les conseils pertinents d’une maman d’accueil expérimentée! Cette semaine Aurore G, notre super maman qui accueille une jeune fille au pair depuis 4 ans en Savoie, vous explique comment elle a préservé sa petite bulle!

#Conseil n°1 : Gardez du temps « en famille »

Vous vous imaginez amener votre au pair partout, tout le temps, avec vous comme n’importe quel autre membre de la famille?  Très bien c’est un excellent moyen pour elle de découvrir la culture de son pays d’accueil. Mais vous constatez que c’est parfois difficile de tenir ce rôle et vous avez besoin de souffler.

N’oubliez pas que votre au pair vient parfois de loin pour découvrir la France/ l’Europe et que c’est également une « jeune personne ». Elle sera donc ravie de partager des moments avec d’autres jeunes de son âge ou de partir en week-end avec des copains de son cours de français.

N’hésitez pas à lui communiquer les coordonnées d’associations ou d’autres au pair (avec leur accord) ou de lui suggérer tel ou tel lieu à visiter. Elle sera ravie que vous vous inquiétiez de son bien-être. Vous pourrez alors profiter de ses absences pour vous organiser une activité en famille.
Les retrouvailles seront d’ autant plus joyeuses !

Conseil n°2 : Instaurez des règles

Vous partagez la salle de bain mais vous entrez alors que l’au pair est sous la douche. Vous allez mettre une machine à tourner mais celle-ci tourne déjà avec les vêtements de l’au pair. Votre mari sort de la chambre en caleçon et se retrouve nez à nez avec l’au pair gênée !

Autant de situations que vous souhaitez éviter ? Une solution : instaurer des règles : jours de lessives, horaires pour la salle de bain, « tenue correcte » pour se déplacer dans les « parties communes » … Autant de bonnes pratiques de vie que vous pouvez décrire, qui s’inscriront naturellement dans votre quotidien. Elles rassureront également l’au pair qui a très certainement les mêmes craintes que vous !

Conseil n°3 : Restez naturel

Pendant son séjour vous serez confrontés à de nombreuses situations, plus ou moins délicates, plus ou moins difficiles à gérer autant pour vous que pour l’au pair.

Vous aimez vous prélasser en jogging sur le canapé devant une série américaine ? Vous avez l’habitude de ranger le lendemain les frasques de la soirée entre amis de la veille ? Votre petit dernier pique une crise car il ne veut pas faire ses devoirs et vous haussez le ton ?

Ne vous mettez pas la pression en voulant que tout soit parfait comme si vous receviez belle-maman ou la Reine d’Angleterre. Agissez naturellement.

Les premiers temps ce sera dur, peut être aurez-vous peur du jugement. Mais n’oubliez pas que l’au pair était « en famille » avant de venir chez vous. Elle sait déjà que la vie de famille est faite de hauts et de bas. Ce sera d’autant plus facile pour elle de s’intégrer, et d’oublier son statut « d’étrangère », si elle vous voit vous comporter avec elle aussi naturellement qu’avec le reste de la famille.
C’est un cercle « vertueux ».

Accueillir un Au Pair

 

Leave a Comment