Mode de garde

Quelle solution de garde pour mes enfants?

Anne-Claire Villaumé · 12/10/2021

La rentrée est toujours un moment chargé pour les parents qui doivent faire face à toute la logistique autour de la garde leurs enfants. 
Que vos enfants aient 6 mois ou 10 ans, on se demande comment on va gérer l'organisation du matin avant de partir travailler.
Sans parler de celle du soir, quand on ne peut pas toujours être là pour la sortie de la crèche ou de l'école. 

On vous propose donc ici de partager avec vous les différentes solutions de garde individuelles qui s'offrent à vous en fonction de l'âge de vos enfants (on ne parlera pas ici de structure collective telle que la crèche ou le centre de loisirs).

 

1. La solution de garde pour vos jeunes enfants : l'Assistante maternelle

En général, les parents choississent une assistante maternelle en alternative à la crèche. L'assistante maternelle est une professionnelle de la petite enfance. Elle s'occupe des enfants de moins de 6 ans à temps complet ou en périscolaire.Elle garde entre 2 et 4 enfants en même temps, en général à son domicile,  et chaque famille établit un contrat avec elle. 

Les + de l'assistante maternelle : un cadre pédagogique, une personne formée et agréée par la PMI, calendrier et contrat défini, plusieurs enfants mais pas trop ce qui permet une première sociabilisation
Les - de l'assistante maternelle : horaires fixes (peu de flexibilité si vous avez des réunions qui débordent), démarches administratives lourdes. 


2. L'alternative dans les grandes villes : la nounou à domicile


Dans certaines grandes villes où les places en crèche ou en assistante maternelle ne sont pas suffisantes,
une autre alternative est d'embaucher une nounou à domicile.

La nounou n'est pas forcément diplomée de la petite enfance mais elle doit avoir de l'expérience avec les enfants. Elle garde les enfants d'une ou 2 familles (en général ceux de moins de 3 ans) à temps complet au domicile des parents.

Les + de la nounou à domicile : une souplesse d'organisation car les parents ne sont pas obligés de courir pour déposer leur enfant ou le récupérer le soir. Votre enfant grandit dans un environnement familier avec une personne dédiée à son bien être. Plutôt avantageux financièrement quand vous avez au moins 2 enfants.
Les - de la nounou à domicile :
votre maison peut vite se transformer en salle de puériculture (surtout si vous êtes en garde partagée ce qui suppose du matériel en double!), les compétences des nounous peuvent être inégales, cela peut revenir cher si on a un seul enfant et qu'on ne fait pas de garde partagée avec une autre famille.


3.La baby sitter pour vos enfants scolarisés

Ca y est ! Vous y êtes ! vos enfants sont enfin à l'école ... vous allez donc découvrir les joies de l'organisation périscolaire. 
La solution la plus simple est souvent la garderie scolaire ... mais parfois elle ferme trop tôt pour que vous puissiez récupérer votre enfant avant 18h. Et puis vous vous dites que cela fait quand même des grosses journées pour vos têtes blondes.

La baby sitter, c'est la solution idéale si vous avez besoin de peu d'heures par semaine (moins de 15 heures). .

Le + de la baby sitter :
le ou la baby sitter étudiant.e est une personne dynamique qui pourra en outre faire des activités avec vos enfants ou les aider dans leurs devoirs. Elle est globalement flexible et peut s'ajuster si vous arrivez un peu en retard le soir. En plus, vous lui faites un contrat de travail (en particulier employeur ou via une agence) ce qui vous permet de bénéficier d'une déduction fiscale. 
Le - de la baby sitter
son emploi du temps universitaire peut varier d'un semestre à l'autre ce qui peut compliquer une organisation pérenne pour l'ensemble de l'année scolaire.

 

4. La jeune fille au pair pour concilier flexibilité et ouverture d'esprit

L'autre alternative à la baby sitter est finalement une solution assez peu connue en France mais très répandue dans les pays anglo-saxons : accueillir une jeune fille au pair.

Le jeune au pair est une solution idéale si vous avez une fratrie entre 2 et 12 ans. Elle est logée, nourrie, blanchie et s'occupe de vos enfants 25h à 30h par semaine en échange d'argent de poche (environ 90€/ semaine). Cela reste plutôt économique quand on a plusieurs enfants.  Comme elle habite avec vous, elle devient vite un référent, le grand frère ou la grande soeur qui connait parfaitement vos enfants ce qui est plus rassurant pour eux.

Les + de la jeune fille au pair : en vivant avec vous, cela permet aussi plus de flexibilité en terme d'horaire sans avoir à compter au quart d'heure prêt et vous stresser d'arriver en retard à cause des bouchons. Enfin c'est une super solution pour découvrir une autre culture.

Les - de la jeune fille au pair : Il faut être prêt à vivre avec une nouvelle personne chez vous qui fera partie intégrante de la famille. 

 

5. Nounou ou jeune fille au pair : le témoignage d'Aurore

En général, les familles expérimentent plusieurs modes de garde avant de choisir celui qui leur convient le mieux. L'accueil d'une jeune fille au pair est une solution attrayante pour beaucoup de familles qui veulent aussi faire découvrir une langue étrangère à leurs enfants mais le processus est long avant de se lancer !

C'est le cheminement qu'a connu Aurore, famille d'accueil maintenant depuis 6 ans et qui nous raconte pourquoi finalement elle a fait le choix d'accueillir une jeune fille au pair après diverses expériences.

 

6.Est ce que la jeune fille au pair est un mode de garde adapté pour un bébé? 

C'est une question légitime.

La base du programme au pair est l'échange culturel. Les au pairs ont de l'expérience en garde d'enfants (baby sittings, summer camps...) mais ne sont absolument pas des professionnels de la petite enfance. L'au pair n'est pas un mode de garde à proprement parlé pour un bébé. Elle s'occupera donc principalement de votre ainé tout en interagissant au quotidien avec votre bébé . Dans tous les cas, l'au pair ne peut être qu'une solution d'appoint (le matin ou en fin de journée), en complément d'un mode de garde professionnel comme une assistance maternelle ou la crèche. 

 

Photo de

Anne-Claire Villaumé · 12/10/2021

Commentaires

Suggestions

Ces articles peuvent vous intéresser

Abonnez-vous à notre newsletter afin de suivre nos actualités et de recevoir des alertes lors de nouveautés