garçon au pair butrfly
Mode de garde

Accueillir un garçon au pair, oui c’est possible !

Anne-Claire Villaumé · 26/09/2019

Quand on pense à accueillir un jeune au pair naturellement on se dit que ce sera une fille. Pourtant les expériences avec les garçons au pair sont souvent surprenantes, retrouvez ici le témoignage d’une famille Au Pair Butrfly qui a décidé d’accueillir un garçon au pair.

 

Pouvez vous nous présenter votre famille?

Oui bien sur. Notre famille se compose de 2 garçons de 7 et 10 ans et moi même, la maman. j’ai 48 ans.

 

En tant que famille monoparentale, pourquoi avez vous eu envie d’accueillir un jeune au pair?

Mon mari est décédé il y a un an et au moment où j’ai repris une activité professionnelle à temps plein. C’est pourquoi j’ai eu besoin d’une aide au quotidien d’autant que je travaille le samedi.

Je veux + d'infos, je prends rendez-vous

Quels étaient pour vous les critères importants dans le choix de votre jeune au pair?

J'ai 2 garçons plein de vie et je voulais quelqu’un de sportif et dynamique.

 

Pourquoi avoir choisi un garçon au pair?

Nous sommes entourés de femme dans notre famille et je voulais amener une présence masculine à la maison. De plus, je voulais un garçon pour pouvoir partager des jeux de garçons comme le foot, le skateboard.

 

Quels bénéfices voyez vous dans votre quotidien avec l’arrivée d’Igor?

Je vois plein de bénéfices. Igor a une vraie complicité avec les garçons. Ils s’inventent des checks, ils jouent à « pierre, feuille, ciseaux » en version ukrainienne pour savoir qui va se doucher en 1er, Igor emmène les garçons se coucher sur son dos…

Photo d'un au pair et deux enfants

Avant, j’étais partagée entre ranger la maison ou jouer avec mes enfants. Aujourd’hui je sais que si je dois passer du temps aux taches ménagères, mes enfants ne sont pas seuls rivés sur leur tablette. Et ensuite je peux apprécier pleinement le temps passé avec eux..

Les différents modes de garde

 

Comment Au Pair BUTRFLY vous a aidé dans ce projet?

En fait, j’habite à la campagne et il me fallait quelqu’un qui sache conduire une voiture avec une boite manuelle. De plus, je me sentais plus sécurisée de passer par des professionnels qui m’ont guidé dans les démarches administratives.Devenir Famille d'accueil

Photo de

Anne-Claire Villaumé · 26/09/2019

Commentaires

Suggestions

Ces articles peuvent vous intéresser

Abonnez-vous à notre newsletter afin de suivre nos actualités et de recevoir des alertes lors de nouveautés